Association des Amis des Musées de Villefranche-sur-mer

Musée GOETZ - BOUMEESTER


Henri GOETZ - Autoportrait
Henri GOETZ - Autoportrait

Henri GOETZ - La période figurative

Henri GOETZ nait en 1909 à New-York d’une famille franco-américaine. Il fait ses études au M.I.T. et à l’université de HARVARD. Parallèlement il suit un enseignement privé de peinture et de dessin. Il quitte les Etats-Unis et vient faire son apprentissage à Paris de 1930 à 1936. Il se consacre alors à une peinture figurative pleine de vigueur usant de couleurs violentes, montrant le tempérament très affirmé de l’artiste.

Henri GOETZ - période figurative
Henri GOETZ - période figurative
Henri GOETZ - période surréaliste
Henri GOETZ - période surréaliste

La période surréaliste

En 1935, Henri GOETZ découvre, grâce à Victor BAUER, l’Art Moderne et le Surréalisme ; il choisit sa voie et son style : la Non-Figuration. Durant les années 1936-1939 son œuvre rejoint celle de ERNST, de DALI et de TANGUY. Il « retravaille » des reproductions d’œuvres connues, modifiant et remodelant à son gré, selon son inspiration l’œuvre originale. André BRETON regardant les résultats, qualifiera ces œuvres de « Chefs d’Œuvres Corrigés », le nom leur restera.

Invention d’un langage pictural original Invention d’un langage pictural original
Invention d’un langage pictural original

Invention d’un langage pictural original

Après 1970, c’est le triomphe des formes inventées et des divers procédés de construction de l’espace. Henri GOETZ créé un nouveau langage pictural. La peinture devient un mode d’expression indépendant, ayant son propre vocabulaire de formes et de couleurs lui permettant d’exprimer tout aussi puissamment des sentiments, des sensations, une atmosphère, la colère ou la sérénité, le repos ou la violence.

Henri GOETZ
Henri GOETZ

Henri GOETZ est considéré comme un des peintres de sa génération qui en sait le plus sur la technique et sur tous les moyens d’expression picturale. Il maîtrise avec un égal talent la peinture à l’huile, le pastel ou le dessin. Quant à la gravure, ses trouvailles ont révolutionné le monde des arts graphiques. Il a inventé plus de 70 procédés dont la célèbre gravure au carborundum. Il choisit de mettre un terme à sa vie en Août 1989.

Henri GOETZ
Henri GOETZ
Christine BOUMEESTER - Autoportrait
Christine BOUMEESTER - Autoportrait

Christine BOUMEESTER - La période figurative

Christine BOUMEESTER nait à Djakarta en 1904. Dès son plus jeune âge, le dessin est sa raison de vivre. En 1921, elle suit un enseignement traditionnel à l’Ecole des Beaux-arts de LA HAYE et décroche le diplôme de professeur de dessin en 1925. De 1925 à 1935, elle travaille en Hollande et les œuvres, portraits ou paysages qu’elle réalise avec une minutie extrême sont empreintes de finesse et de sensibilité. Elle arrive à Paris en 1935 et rencontre le peintre Henri Goetz qu’elle épouse 6 mois plus tard. Dès 1937, sous l’influence de Hartung, elle commence à faire de la peinture abstraite.

Christine BOUMEESTER - La conquête de la liberté
La conquête de la liberté

La conquête de la liberté

Dans ce nouvel univers, on voit peu à peu disparaître les traits, les cernes et ne subsister que des masses colorées qui se fondent les unes aux autres. Mais ce vent de liberté qui souffle dans les œuvres de Christine BOUMEESTER est très contrôlé. Ses œuvres sont le résultat d’une précision subtile et délicate et d’une application tendue à traduire le monde de rêve que Christine porte en elle.

La lithographe
La lithographe

La lithographe

La gravure et la lithographie sont parmi les modes d’expression préférés de Christine qui illustre de nombreuses plaquettes de poèmes et d’autres publications. C’est elle qui va inciter Henri GOETZ à s’exprimer au moyen de l’estampe, technique qu’il va révolutionner par son génie créatif.

Christine BOUMEESTER - (à titrer)
Christine BOUMEESTER

Mais le mode d’expression qui domine l’œuvre de Christine est sans doute la peinture à l’aquarelle. Même dans les étoffes assemblées, qui sont de véritables tableaux, bien plus que des collages, la présence d’une transparence inattendue nous rappelle sa technique préférée. Après une longue maladie, elle décède le 10 janvier 1971 à Paris.

Christine BOUMEESTER
Christine BOUMEESTER

Horaires d'ouverture

Labellisé Tourisme & Handicap

Octobre à Mai : 10h-12h / 14h-17h30
Juin à Septembre : 10h-12h / 15h-18h30
ENTREE GRATUITE
Fermé le dimanche matin
Fermeture annuelle en Novembre

Tél. & Fax. : 04 93 76 33 44
E-mail : musees@villefranche-sur-mer.fr
Site : www.villefranche-sur-mer.fr